Partagez sur votre réseau préféré :

Le Cluster maritime a co-organisé du 5 au 7 novembre le 6ème Océan Hackathon (OH6) : une première pour la Nouvelle-Calédonie ! Mais une expérience à réitérer…

14 villes à travers le monde relevaient aussi le défi !

Grâce au décalage horaire, Nouméa était la première ville à démarrer ce marathon. Puis 13 autres ont suivi…Cape Town (en Afrique du Sud), Cadix (en Espagne), Boulogne-sur-Mer, Brest, La Rochelle, Sète, Toulon, Champs-sur-Marne (en France), Fort-de-France (en Martinique), Split (en Croatie), Mexico city (au Mexique), San Francisco (aux USA) et Santiago (au Chili).

8 équipes…8 défis numériques à enjeux maritimes

Les 8 équipes de Nouvelle-Calédonie étaient composées chacune d’un porteur de projet, d’experts thématiques, ou de développeurs, et ont planché pendant 48 heures sur des sujets aussi variés qu’innovants.

Leur objectif était de développer un projet numérique lié au domaine maritime à l’aide de datas mises à disposition par les partenaires (OPT, gouvernement, Météo, SHOM, ville de Nouméa, etc.) :

  • Développement d’un algorithme de détection de trajectoires d’échouement des navires,
  • Application pour connaître la fréquentation des sites touristiques,
  • Waves, une application maritime côtière sécurisée pour tous,
  • Appréciation du risque requin et sensibilisation,
  • Continuum terre-mer : explorer le lien entre la santé des récifs et les pressions terrestres,
  • Suivi d’individus sur vidéo sous-marines,
  • Anticiper les baisses de productions alimentaires dues au phénomènes el Niño via un modèle prédictif,
  • Plateforme numérique pour une durabilité marine.
Un week-end riche, innovant et productif

L’espace OoTECH a accueilli cet Océan Hackathon grâce à un protocole sanitaire extrêmement strict qui en a assuré son succès ! Le marathon numérique a démarré le 5 novembre et s’est poursuivi tout au long du week-end…nuit et jour.

Puis les équipes ont pitché leur travail devant un jury composé d’experts…le gagnant ira en finale à Brest, défendre son projet.

Remise des prix

1er: Anticiper les baisses de productions alimentaires dues au phénomènes el Niño via un modèle prédictif, une équipe internationale menée par Régis Bador avec Marc Bourotte (à Nouméa), Justin Kuto (Minéapolis) et Antonio Alvarez (Equateur).

2ème : Waves, une application maritime côtière sécurisée pour tous, un projet d’application mobile résolument tournée vers le grand public.

3ème : Application pour connaître la fréquentation des sites touristiques, une application mobile autour des données de géolocalisation mobile à destination des gestionnaires de sites.

Prix spécial du jury : Continuum terre-mer : explorer le lien entre la santé des récifs et les pressions terrestres, remis à l’équipe de Sandrine Job qui œuvre bénévolement sur ce thème depuis de nombreuses avec années.