Ocean Hackathon

Pour cette sixième édition de l’Océan Hackathon®, la Nouvelle-Calédonie participe pour la première fois : une aventure digitale sur le thème de la mer et de l’océan…le Cluster Maritime ne pouvait que s’y associer !

Temps forts et acteurs clés de l’organisation de l’Ocean Hackathon

Mars 2021 : la candidature numérique de Nouméa et de l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie est envoyée ! C’est grâce à l’œil avisé des experts du Pôle Innovation de l’ADECAL TECHNOPOLE que toute la Nouvelle-Calédonie est embarquée dans la 6ème édition du Ocean Hackathon® organisée par le Campus Mondial de la Mer.

Avril 2021 : la candidature est acceptée… Alors que le Pôle Innovation a fait germer l’idée, c’est désormais dans les mains du Cluster Maritime de Nouvelle-Calédonie, du cluster numérique OPEN NC et du CRESICA (UNC) que le dossier est tombé. Un1er événement est organisé pour présenter l’initiative à l’écosystème.

Mai 2021 : et si chaque Calédonien pouvait lancer un défi pour protéger notre lagon ? L’ouverture du dépôt des défis est lancée sur le territoire. Objectif ? Soumettre un challenge en lien avec le milieu marin et la donnée. Une session d’idéation est organisée

Juin 2021 : Ils sont quinze calédoniens à avoir déposé leur défi sur la plateforme du Campus Mondial de la Mer. L’engouement autour de l’événement est né et valide définitivement la participation de la Nouvelle-Calédonie aux côtés des dix-huit autres villes à travers le monde.

Juillet 2021 : Un premier jury composé de partenaires et d’experts de la filière numérique est réuni pour « valider » les quinze défis lancés par les Calédoniens. Après une étude de critères, les défis sont rassemblés autour de dix projets. Enregistrés par l’organisation centrale, ce sont ces derniers qui nourriront les lignes de codes des équipes.

Août 2021 : C’est désormais au tour des acteurs de la « data » d’entrer dans la danse ! Une réunion d’information est organisée afin de mettre en relation les porteurs de projet sélectionnés et les organisations locales et internationales capables de leur mettre des mines d’or de données à disposition. La récolte de métadonnées est ouverte et la chasse aux partenaires bien engagée.

Septembre & Octobre 2021 : Malgré la crise COVID et un confinement strict, l’organisation de l’événement continue.  Les équipes peuvent commencer à être constituées.

5 novembre 2021 : 8h45, soit à peine huit heures avant le début de l’événement, les autorités publiques donnent leur feu vert pour une tenue de l’événement en « présentiel ». Les équipes arrivent et s’installent, dans des salles séparées, en respectant les gestes barrières, avec Pass sanitaire et masques obligatoires. Finalement, 8 équipes prendront le départ.

À 17h, la Nouvelle-Calédonie est la première ville mondiale à ouvrir le bal de ce 6ème Ocean Hackathon!

6 novembre 2021 : les brainstormings s’enchaînent dans les salles dédiées, et les développements se poursuivront toute la journée et jusqu’au bout de la nuit !

7 novembre 2021 : les candidats sont enrôlés dans une formation à la prise de parole en public par les spécialistes du Pôle Innovation. Le jury se rassemble en début d’après-midi pour analyser les solutions développées en 48h. Chaque équipe vient, tour à tour, pitcher son projet et la solution associée devant le jury de dix experts, composé des principaux partenaires de l’événement.

Retour en images sur l’Ocean Hackathon

8 équipes…8 défis numériques ayant des enjeux maritimes

Les 8 équipes de Nouvelle-Calédonie étaient composées chacune d’un porteur de projet, d’experts thématiques, ou de développeurs, et ont planché pendant 48 heures sur des sujets aussi variés qu’innovants.

Leur objectif était de développer un projet numérique lié au domaine maritime à l’aide de datas mises à disposition par les partenaires :

  • Développement d’un algorithme de détection de trajectoires d’échouement des navires,
  • Application pour connaître la fréquentation des sites touristiques,
  • Waves, une application maritime côtière sécurisée pour tous,
  • Appréciation du risque requin et sensibilisation,
  • Continuum terre-mer : explorer le lien entre la santé des récifs et les pressions terrestres,
  • Suivi d’individus sur vidéo sous-marines,
  • Anticiper les baisses de productions alimentaires dues au phénomènes el Niño via un modèle prédictif,
  • Plateforme numérique pour une durabilité marine.

 

La finale à Brest : le 15 décembre 2021

Le 1erprix local a été attribué au projet : Anticiper les baisses de productions alimentaires dues au phénomènes el Niño via un modèle prédictif, une équipe internationale menée par Régis Bador avec Marc Bourotte (à Nouméa), Justin Kuto (Minéapolis) et Antonio Alvarez (Equateur).

Ce projet a été défendu en métropole le 15 décembre 2021.

Accéder au livret récapitulatif de l’Ocean Hackathon 2021

Malgré une belle finale, ce sera finalement une victoire pour l’équipe martiniquaise (Brest le mercredi 15 décembre 2021) : une équipe ayant porté comme projet un dispositif d’aide à la gestion des échouages de sargasses.